• Paul Eluard, toujours...

    ta chevelure d'oranges dans le vide du monde

    Dans le vide des vitres lourdes de silence

    Et d'ombre où  mes mains nues cherchent tous tes reflets.


    La forme de ton coeur est chimérique

    Et ton amour ressemble à mon désir perdu

    O soupirs d'ambre, rêves, regards.


    Mais tu n'as pas toujours été avec moi.Ma mémoire

    Est encore obscurcie de t'avoir vu venir

    Et partir. Le temps se sert de mots comme l'amour.

    Paul Eluard

    chevelure d'orange


     

  • le sac du petit chaperon rouge

    P1010328.JPG

    Egaré dans les herbes sauvagesP1010329.JPG

  • le vent souffle incognito

    La vie le vent


    La vie qui bâclait en passant

    l'orage printanier et poursuivait

    la vie -le vent au cent promesses

    tenues jamais-qui poursuivait,

    aus cent promesses et au désastre

    et poursuivait la vie, le vent,


    la vie si douce quand il lui plaît.

    André Frénaud

    le vent, la vie


  • Journée à mager-boire et boire-manger!

    Andony nous a dressé une jolie table pour ce repas de famille 

    P1010378.JPG

    P1010377.JPG

    presque au complet.

  • La rose de mai

    Il est des plantes qui seraient banales et sans parfum si elles ne gardaient le souvenir d'avoir vécu près d'une rose.

    R. Sabatier

    P1000089.JPG


  • truc à cheveux, bandeau iris.

    Bandeau Iris sur belle fille.

    Jersey à rayures argentées, tissu récupéré dans un atelier parisien.

    P1010290.JPG